Accueil > Content > CHIC: Un project de bus zero emission économise 4 million de litres de diesel

CHIC: Un project de bus zero emission économise 4 million de litres de diesel

Par Sabrine Skiker / Mis à jour: 07 Dec 2015
Bus à pile à combusitble dans les rues de Londres

Alors que la COP 21 débute, CHIC, un projet majeur de bus zéro émission, a permis d’économiser plus de quatre millions de litres de diesel jusqu’à aujourd’hui et démontre de ce fait que la technologie de bus à pile à combustible est prête à contribuer à la décarbonisation de nos centres urbains.

Alors que les négociations post-Kyoto commencent à Paris, des solutions de transport public innovantes telles que les bus à pile à combustible peuvent jouer un rôle essentiel dans la réduction des émissions. Cela pourrait sembler sortir tout droit d’un film de science-fiction, mais cette technologie est bien une réalité : dans le cadre du projet CHIC (Clean Hydrogen in European Cities /Hydrogène propre dans les ville européennes), un total de 56 bus à pile à combustible sont opérationnels dans 8 villes – Aarau (Suisse), Bozen et Milan (Italie), Londres (GB), Oslo (Norvège), Cologne et Hambourg (Allemagne) ainsi que Whistler (Canada) – ne dégageant rien d’autre que de la vapeur d’eau au pot d’échappement. Les bus à pile à combustible contribuent de manière significative à la lutte contre le réchauffement climatique :

- Plus de 6000 tonnes de gaz à effet de serre ont pu être économisés, ce qui correspond à la consommation annuelle de 91 bus diesel

- Plus de 4 millions litres de diesel ont été économisés

Le projet prenant fin en décembre 2016, les villes participantes sont actuellement en train de planifier l’extension de leur utilisation de cette technologie. Entre temps, d’autres projets de bus ont vu le jour ainsi qu’un programme Européen majeur qui ambitionne de déployer des centaines de bus à pile à combustible d’ici 2020. Cette nouvelle vague de déploiement va contribuer à faire baisser le coût des bus, à garantir la maturité de la technologie et ainsi contribuer à l’élimination des émissions de carbones de transport routier. Ce programme est une initiative commune de FCH JU, des opérateurs de bus, des villes, des partenaires industriels des secteurs du bus et de l’approvisionnement en carburant.

Kerstin K. Müller, Daimler Buses - EvoBus GmbH, coordinatrice du projet CHIC : « Nous sommes très fiers des résultats du projet. CHIC a su prouver que les bus à pile à combustibles sont loin d’être à l’état de recherche et sont en voie de commercialisation. Il y a un chiffre que j’aime particulièrement : c’est la somme accumulée de 400,000 heures d’opération du système du système de pile à combustible, ce qui équivaut à 46 ans d’opération».

Matthew Pencharz, maire adjoint de Londres en charge de l’environnement et de l’énergie : « A Londres, nous avons établi comme priorité la transformation de notre flotte de bus en l’une des plus propres et vertes du monde. Les bus hydrogène roulant sur la ligne RV1 ont prouvé qu’ils étaient populaires autant auprès des usagers que des conducteurs et jouent un rôle crucial dans le travail global de réduction d’émissions et d’amélioration de la qualité de l’air dans la capitale. »

Olaf Scholz, Maire d’Hambourg : « Hambourg ambitionne d’agir à la réduction de la pollution de l’air et des nuisances sonores en utilisant des bus à faibles émissions et zéro émissions. La ligne de bus « innovation 109 » a été inaugurée dans ce but pour tester toutes les technologies innovantes pertinentes telles que les pile à combustibles combinées à l’hydrogène et aux systèmes de transmissions électriques. A partir de 2020, les compagnies de transport de la ville ne pourront acquérir que des bus sans émissions pour le transport public ».

Country: 
Europe-wide
Recommend
haut
0 utilisateur a voté.
Share on